5 articles avec cinema

Une semaine entière

Publié le par imaginer

Une semaine entière

Oui enfin je vais passer une semaine entière à Paris. Je retournerai à Charleville la semaine prochaine. J'ai besoin de me poser là, avec Chéri. A chaque séjour de trois-quatre jours à Charleville, il me faut au minimum trois jours pour m'en remettre. Cette fois encore, je n'ai pas dormi quand j'étais à Charleville, j'ai passé du temps avec mon père, je suis passée au Tribunal, à la mutuelle, j'ai vu l'assistante sociale de la clinique, le kiné, le neurologue, fait plusieurs fois des courses, passé des coups de téléphone dans des résidences à Reims, beaucoup écouté ma mère qui n'a qu'un tout tout tout petit moral... J'en ressors épuisée nerveusement...

Et en même temps, je profite de ce dernier été dans la maison où j'ai vécu de ma naissance à mes 18 ans. Les roses du jardin au parfum si fort. Les figues mûres à point dont je me régale tant, si nombreuses cette année.

Ce week-end, très agréable ici, à Paris, tranquille et doux. Samedi matin, séance au stade avec Philippe. Habituellement nous ne nous voyons pas le week-end, mais comme je revenais de trois jours à Charleville, il est venu me faire une belle séance:-)

Puis déjeuner d'un bon, excellent, vraiment excellent burger chez Five Guys à Opéra. Longtemps que je n'avais pas mangé de burger. Et ceux-ci, préparés minute, avec les ingrédients de notre choix, se démarquent vraiment. Et place de l'Opéra qu'est-ce qu'il y a... ? La belle grande boutique Lancel. Oui bon !!!!!!! Je suis une proie si facile et si faible. Que voulez-vous... Oui absolument, j'ai besoin d'un nouveau sac pour mon nouveau travail et puis c'est tout...

Ensuite, nous sommes allés nous remettre de nos émotions, enfin de ma surexcitation d'avoir un super joli nouveau sac et d'avoir dégusté un si bon burger. Chéri avait un peu honte, je sautillais en marchant, de bonheur... Retrouver nos week-ends, tous les deux, nous promener dans Paris, juste insouciants, alors il m'a assise au Paradis du fruit, pour que je me calme:-))))))))))))

Je me suis régalée d'un cocktail de fruits frais pressés, tous les fruits que j'aime, pamplemousse, citron, kiwi, orange.

Et pour finir cette belle journée, nous sommes allés voir Adorables au cinéma. Bon, ça, vous pouvez zapper c'est moyen bof bof. Enfin, c'est mon avis, qui ne vaut que ce qu'il vaut.

Dimanche, journée tranquille. J'ai continué à faire du tri dans les placards et à ranger. J'étais toute fière de mon placard bien rangé, spécial vêtements/sacs/chaussures de sport, et bim, une des minettes a réussi à l'ouvrir et à faire tomber tous mes tee-shirts hier soir. Heureusement qu'elle ne parvient pas à ouvrir la penderie où sont mes vêtements. Ni le placard des sacs à mains/foulards/chaussures.

Ce matin séance au stade à neuf heures. J'y suis allée sans petit déjeuner. Du coup, avant même midi, j'avais très faim. J'ai pris un thé avec une nectarine, puisque dans la mesure du possible je mange les fruits en début de repas, ou bien éloignés des repas.

Puis j'ai préparé mon déjeuner. Salade verte, tomate, radis, cornichon, deux oeufs durs et jambon blanc. En guise de féculents, une tranche de pain.

Cet après-midi, encore un peu de rangement. Et deux heures de lecture:-) J'ai l'impression d'être en vacances, d'enfin pouvoir lâcher prise. Impression tellement plus agréable que celle d'être au chômage.

J'ai pris mon petit goûter en fin d'après-midi. J'ai promis de manger plus, je tiens parole, je mange plus:-) Et des féculents à chaque repas...

Ce soir au menu, de la dinde. Et ce, pour plusieurs repas nous aurons de la dinde, Chéri a fait rôtir au four une cuisse de dinde, avec des pommes de terre ratte et des gousses d'ail. Et une cuisse de dinde, c'est énooorrrmmmmeeeeee. Bon comme c'est moi qui dis que je veux manger de la dinde, sans gras, je ne vais pas me plaindre hein. J'ai mis une fourchette dans le plat, pour se rendre compte de la taille de la cuisse de la bestiole.

Demain, séance au stade à dix heures. Cette semaine je vais voir Philippe chaque jour. On profite au max, car il repart en fin de semaine prochaine en vacances, pour deux semaines. Donc quand il rentrera j'aurai commencé à travailler et nous nous verrons deux ou trois fois max par semaine. J'adore quand on fait comme ça une séance chaque jour, au milieu c'est une séance de stretching et ça, c'est tellement bon, ça délie totalement les muscles.

A priori à la rentrée, ce sera lundi de sept à huit heures du matin. Mercredi de 6h45 à 7h45 le matin. Et quand ce sera possible, le vendredi après-midi.

On verra si je tiens le coup de faire une séance de sport intense tôt comme cela, puis d'enchaîner direct avec ma journée de travail.

Je vais acheter quelques haltères pour les séances que je ferai seule. Maintenant qu'on a bien affiné la silhouette, il faut la redessiner:-)

Donc ce soir, dinde rôtie, purée de carottes nature et pommes de terre au four. 

Et, douceur du soir, un cône Choco-noistte.

Bonne soirée vous tous:-)

Faire durer le plaisir

Publié le par imaginer

Faire durer le plaisir

Le plaisir de l'attente ? Toujours pas de réponse. Bon, j'ai passé l'entretien avec le président jeudi dernier, si ce jeudi matin ils ne m'ont pas appelée, je les appelle. je sais qu'il doit voir l'autre candidate ce début de semaine donc jeudi ça devrait être bon... Ceci dit je me dis que ce n'est pas moi qu'ils vont choisir, et ça me fait chier. Oui, je le voulais ce poste...

Ce matin, levée tôt comme d'hab, j'ai mangé du muesli (dont vous voyez le paquet ci-dessus) dans du lait d'amande, avec un kiwi. Bien bon muesli. Moi qui n'en achète jamais, c'est l'une d'entre vous (merci ma Souris) qui m'a envoyé ce paquet pour me faire partager sa découverte. C'est bon ! Et sain.

Je me suis levée tôt ce matin, bien que couchée tard. Hier nous avons passé une chouette soirée. Avant le début de la projection en avant-première d'Adieu les cons, le film d'Albert Dupontel qui sort en octobre, nous avons eu 45 minutes de bandes annonces. Tous les films qui vont sortir d'ici la fin de l'année. Il y en a plein qui m'ont donné envie de les voir:-)

Nous avons reçu plein de cadeaux. Joli tote bag noir et jaune, il y avait des sandwiches, des confiseries et glaces à profusion, des boissons... Et puis bien sûr, il y a eu le film. Du Dupontel, grinçant, noir, tendre... Bien sûr j'ai fini en larmes quand le film s'est achevé par Albert Dupontel et Virginie Efira murmurant le titre "Adieu les cons". Allez le voir fin octobre:-)

C'était très agréable de sortir ainsi le soir, ça faisait bien longtemps, trop longtemps... J'espère qu'il n'y aura pas de deuxième confinement.

Ce matin au stade, beaucoup d'exercices de fessiers. Ca fait mal sur le coup, mais depuis février mes fesses commencent à changer, ont une jolie forme, et gagné en fermeté. Puis squats, gainage, abbdos, burpees. Sans relâche, jour après jour, heure après heure...

Il n'y a que la régularité et le travail qui paient. Ce n'est pas une séance intense de temps en temps qu'il faut, ce sont des séances régulières, et ce n'est qu'au bout de nombreux mois qu'on voit un début de commencement de changement... Pas de miracle, juste des heures et des heures et des heures de travail...

Je dis ça car sur les réseaux sociaux je vois tous ces gens qui font deux trois séances intenses avant de partir en vacances et laissent tomber en disant qu'ils n'ont pas de résultats. Ben non mon gars, les résultats tu les as sur le long, voire très long terme. Ca se saurait si on pouvait avoir un corps de rêve aux muscles harmonieux et toniques en une heure...

Tout comme les pilules miracle pour maigrir. Si tout cela existait il n'y aurait que des gens minces et musclés et toniques sur la planète.

Non, il faut un minimum d'effort... Oui ça m'énerve quand certains me disent tu as de la chance... Non je n'ai pas de chance (enfin oui, la chance d'avoir un corps en bonne santé qui répond aux exercices), mais pas la chance que ça se fasse seul non, je travaille pour essayer d'avoir une silhouette qui ressemble à quelque chose. Quand à chaque séance, pour conclure l'échauffement, avant de passer au travail sérieux, je fais cent burpees pour développer l'explosivité des muscles et renforcer le coeur, personne ne les fait à ma place les cent burpees hein !

Et ce n'est que le tout début du début du commencement. Et il n'y a pas que la silhouette qui m'intéresse, je veux aussi rester dynamique, vive, avec un coeur musclé qui bat très lentement (Entre 50 et 54 pulsations minutes au repos en ce moment), etc etc...

Un jeune homme d'environ 25 ans s'est approché de nous en fin de séance et m'a dit que depuis que le stade a réouvert, il nous observe lors de nos séances et qu'il me voit bosser dur et m'affiner. Du visage, et surtout des jambes m'a-t'il dit. J'avoue que j'étais contente. Très contente. Et Philippe aussi, qui en a profité pour me faire la morale à me dire que je dois être fière de moi... Ca c'est quelque chose qui m'est étranger. Je n'arrive pas à être fière de moi. D'ailleurs, j'ai dit au jeune homme que s'il me voit ainsi évoluer, c'est que j'ai le meilleur des coachs. Et Philippe essaie de changer ça, comme JC a aussi essayé, me rendre fière de moi. Mais ce sera dur, pour le moment, je ne vois aucune raison d'être fière de ce que je suis. Dans le sport ou tout autre domaine.

Philippe lui a dit qu'il l'a vu faire des pompes, qu'il les exécute parfaitement. Quant à moi je n'avais jamais remarqué ce jeune homme, quand je suis dans la séance, je suis vraiment concentrée. Pas le choix, sinon, pendant la proprioception par exemple, une seconde d'inattention et hop je m'écrase comme une grosse patate:-)

En rentrant du sport, j'ai bu un thé, pris ma douche, et préparé le déjeuner.

Pain "santé", avocat écrasé avec poivre et jus de citron, truite fumée et quelques tomates cerises. J'ai oublié de mettre sur la photo l'oeuf dur. Avec le reste de l'avocat au jus de citron, j'ai écrasé l'oeuf dur et mis les tomates en petits morceaux. Pas présentable mais délicieux. Et pour finir, du melon. Enfin pour commencer en réalité. Maintenant je mange les fruits en début de repas, ou une heure après la fin du repas. Et j'ai une bien meilleure digestion.

Ce matin Chéri est allé au marché, faire le plein de fruits et légumes, et a rapporté un gigot d'agneau de chez notre boucher.

Et après le déjeuner, nous sommes allés ensemble à Monoprix, faire le plein d'épicerie.

En rentrant, je me suis allongée pour lire. J'ai lu une cinquantaine de pages, les deux chattes avec moi, et je ne sais pas ce qui s'est passé, mais hop Chéri est venu me réveiller à 18 heures:-) J'ai dormi plus d'une heure et demi ! Ceci dit, je ne vais pas lutter quand enfin mon corps s'endort, alors que depuis des semaines je dors trois-quatre heures en moyenne par nuit.

Pour le dîner, Chéri a donc préparé le gigot au four, avec de l'ail. Et des courgettes aux oignons. Et des haricots blancs légèrement tomatés. Le gigot est bon ! Il y avait longtemps que je n'avais pas mangé d'agneau, qu'est-ce que je me suis régalée. Et un gigot pour deux, inutile de vous dire qu'il en reste beaucoup... Demain midi froid avec une salade, ça va être bon !

Demain si vous voulez, on parle beauté ? Depuis que je fais les séances de sport en extérieur, sans protection particulière, j'ai bronzé... Enfin, entendons-nous, un peu doré... Moi qui ai la peau si pâle, ça me fait bizarre. Sur le visage c'est bien, ça donne bonne mine, sur les bras et les jambes c'est totalement ridicule puisque ça s'arrêt à la manche du tee-shirt et au genou, là ou s'arrête le corsaire de sport.

Enfin, ce n'est pas grave, le ridicule ne tue pas:-))

En revanche, hors de question que la peau de mon visage se burine, se frippe, moi qui me suis toujours protégée du soleil auquel je suis allergique. Là, comme je suis en mouvement et que nos séances sont le matin, l'allergie ne s'est pas déclenchée et le teint légèrement doré c'est joli, mais il faut plus que jamais hydrater ma peau que je sens plus sèche que d'habitude.  D'autant que je prends minimum deux douches par jour, trois hier avec les deux séances de sport, donc hydratation essentielle.

J'ai donc mis en place un protocole intense pour hydrater et protéger, je vous montre demain ?

Passez une belle fin de soirée.

Demain

Publié le par imaginer

Demain

Demain 17h l'entretien avec le Président. Je le veux ce boulot ! J'ai tout donné lors de l'entretien avec la DHR, puisé dans mes ressources pour l'entretien avec la Directrice Générale, alors je vais sortir mes tripes pour celui avec le Président.

Bon....mais quand même j'appréhende, la pression monte...

J'ai choisi ma tenue, j'ai rendez-vous pour une manucure avant le rendez-vous, demain matin je fais les exercices que m'a donnés Philippe puis je révise les notes que j'ai prises lors des deux premiers entretiens.

J'hésitais entre ces deux robes. Ce sera celle avec col chemisier, fond bleu marine et petites fleurs. Elle a un tissu soyeux, très fluide, est bien marquée à la taille, je suis très à l'aise dedans ce qui est important pour un entretien. L'autre est un peu trop large, le haut en tout cas, et le décolleté sont larges, j'ai peur d'être mal à l'aise. Toutes mes robes deviennent trop grandes...

J'ai choisi cette robe car je veux être bien habillée sans être ultra chic comme quand je travaillais dans des multinationales dans mes précédents poste, le secteur dans lequel je postule est moins "formel" et "formaliste".

Ce matin encore, réveillée très tôt. J'ai pris mon petit déjeuner, flocons d'avoine lait d'amandes et petite banane.

J'ai bu un café avec une amie. Plus tard que prévu, elle a eu une panne d'oreiller, nous nous sommes donc retrouvées à 11 heures au lieu de 8h30.

Je suis rentrée à 13 heures, et ai mangé une assiette du chili con carne préparé par Chéri. Avec poivrons, oignons, piments mijotés. Puis du steak de boeuf en toutes petites lamelles, de la sauce tomate et bien sûr, des haricots rouges. Au dernier moment, des pousses de cive crues.

En milieu d'après-midi, nous sommes allés au cinéma. Tout pour me changer les idées a dit Chéri. Et en effet, pendant quelques heures, j'ai pensé à autre chose que mon père ou l'entretien de demain.

Nous avons vu Les Parfums, avec Emmanuelle Devos, une de mes actrices préférées entre toutes. Quel bonheur de retourner au cinéma, et de voir de bons films:-)

Dîner léger ce soir. Le reste de la ratatouille, champignons sautés à l'ail. Kiwi et melon.

Bonne soirée vous tous. Demain je viens vous raconter mon entretien:-)

Lundi de folie

Publié le par imaginer

Lundi de folie

Les parents de Chéri sont passés samedi pour nous apporter cette jolie panière de cerises, venant de leur jardin à la campagne.

Alors, ce lundi... Par où commencer ? Allez, je le fais par ordre chronologique, ce sera plus simple.

Hier j'ai lu jusqu'à minuit et demi et ce matin, j'étais debout à cinq heures et demi, comment trouver le sommeil j'en ai marre de ces courtes nuits. Je n'avais sport qu'à 10h30. J'ai pris mon petit déjeuner, en prenant tout mon temps.

Pain intégral beurré, jambon, pastèque.

Puis je suis allée aux Tuileries, pour la séance d'escaliers de la semaine. Philippe a un peu augmenté l'intensité par rapport à lundi dernier, il accentue un peu plus chaque semaine. Ça me convient parfaitement. Mes mollets et mes cuisses, tout comme mes fessiers s'affinent et sont bien dessinés. En rentrant, j'étais encore écarlate, le tee-shirt trempé de sueur.

Ca c'est donc ma tête "nature", sans maquillage, sans anti-cernes. Et bien rougeaude, ça change de ma pâleur habituelle:-)

J'ai pris ma douche, puis nous avons déjeuné. Pour ma part, laitue, tomates cerises, radis, oeuf dur, jambon. Cerises.

Puis, premier plaisir de la journée : aller au cinéma. Waouh, nous qui y allons plusieurs fois par semaine depuis toujours, plus de trois mois que nous n'y étions pas allés. La salle était pratiquement pleine, apparemment nous n'étions pas les seuls en manque:-) 

C'était symbolique et important pour nous d'y aller dès le jour de la réouverture.

Nous étions prêts à aller voir n'importe quel film, mais il s'avère que avons vu un très joli film en plus. La bonne épouse, avec Juliette Binoche et Yolande Moreau. Pas un chef d'oeuvre, mais un film charmant et jubilatoire.

En sortant, nous sommes allés à la librairie que j'aime beaucoup. Idem, je n'y étais pas allée depuis début mars. Je voulais absolument acheter Autant en emporte le vent, avec sa nouvelle traduction. C'est un de mes livres préférés, je le connais par coeur pour ainsi dire, et c'est avec délectation que je vais me régaler des 1500 pages cet été, et voir les différences de traduction. Les couvertures sont magnifiques je trouve.

Et.... la grande nouvelle du jour. Je vous ai dit que jeudi dernier j'ai passé un entretien, qui, me semblait-il s'est bien déroulé. Ils ont reçu plus de 200 candidatures, la DRH a fait passer dix personnes en premier entretien, et devait décider ce lundi des deux personnes à présenter au Président et la Directrice Exécutive. Pour un entretien m'avait-elle dit, devant se dérouler ce jeudi qui vient.

J'avais très envie de faire partie des finalistes, ce poste m'intéresse vraiment. Et la DRH m'a appelée cet après-midi. Non seulement je vais rencontrer le Président et la Directrice exécutive, mais dès demain !!!!!!! Ils veulent me voir très vite. 

Pensez à moi demain matin à 8h30 les amis. Du coup, je pense que j'aurai la réponse vite. Bon, nous ne sommes plus que deux... alors si ce n'est pas moi qui obtiens le poste, je ne me remettrai pas en question, car quand il ne reste que deux candidats, ils ont les bonnes compétences pour le poste tous les deux... Après ça peut se décider à un petit rien...

J'ai essayé trois robes, demandant à Chéri laquelle correspond le mieux pour l'entreprise dans laquelle je postule. La robe qu'il a désignée, c'est une taille 42, je l'ai achetée l'été dernier, et là, elle est vraiment large... Heureusement elle est ceinturée, j'ai serré la ceinture au max, et elle est encore portable. Et bien joliment portable:-)

Elle est kaki avec de très fines rayures bleu marine. J'ai choisi pour aller avec un sac bicolore kaki/noir. J'hésite encore pour les chaussures... Kaki ou noires ?

En tout cas, j'ai repassé ma robe, préparé mon sac à main, pas d'imprévus demain matin.

J'avais envie de manger du guacamole. Alors Chéri, mon Chéri toujours si attentionné en a préparé. Avec avocats, poivron, citron, échalote, un peu de piment. Il est à se rouler par terre de bonheur ce guacamole.

Au dîner, pain au maïs, guacamole et truite fumée:-)

A demain. Douce soirée vous tous:-)

A nous les vacances

Publié le par imaginer

A nous les vacances

Ce matin je suis allée me faire épiler, si ce n'est pas signe de vacances ça:-) Et il faisait un temps splendide, et je regardais mon quartier avec du bonheur plein les yeux, et le coeur serré d'amour. J'étais bien, ni plus, ni moins. Tranquillisée pour ma mère, rassurée pour ma nièce qui sera bien logée pour la rentrée à la fac, je n'avais aucune pensée particulière, juste savourer le moment. J'aime tellement vivre à Paris !

J'ai fait les cartes d'embarquement et l'enregistrement des bagages sur internet, ainsi que le check-in de l'hôtel. Le taxi est réservé pour mercredi matin sept heures (nous décollons à dix heures).

Demain je vais chez le coiffeur, chez la manucure. Les valises sont quasi prêtes. De toute façon ce n'est pas compliqué, la météo pour les dix prochains jours à Séville est "grand soleil, 36 à 38 degrés selon les jours". Donc robes légères pour moi, tee-shirts pour Chéri, maillots de bain, lunettes de soleil, crème solaire et voilà. Et des livres...

Nous achèterons des chapeaux là-bas.

Hier soir soir avec Chéri, nous sommes allés dîner dehors. Et oui, c'est le début des vacances:-) Nous sommes allés dans la brasserie que nous aimons, à quelques minutes à pied de chez nous.

Je me suis régalée de saumon mariné avec du pain grillé et de la crème fraîche. Chéri a pris une entrecôte avec des frites, et une coupe glacée.

Nous sommes rentrés à 22 heures, il faisait super doux. On a regardé un film "Créatures Célestes", un film de 1994, le premier où Kate Winslet apparait.

J'ai tout récemment appris que Anne Perry, dont j'ai lu plein de livres, a eu une jeunesse agitée en Nouvelle-Zélande et a aidé une de ses amies (elles avaient toutes les deux 15 ans) à assassiner sa mère. Elle est rentrée à Londres après sa peine de prison, s'est repentie, convertie à la religion mormone... Quand j'en ai parlé à Chéri, il m'a dit qu'il connaît cette histoire, qui a fait les gros titres en Nouvelle Zélande en 1954, et a le film en DVD. C'est ça qui est bien avec Chéri, il a TOUS les films (ou presque), et du coup on a regardé. Le film est réalisé par Peter Jackson, cinéaste Néo-Zélandais qui a ensuite réalisé la trilogie du Seigneur des Anneaux, et a obtenu pour Créatures Célestes un Oscar.

Si vous avez l'occasion de voir ce film, n'hésitez pas une seconde, il est extraordinaire ! Quant à moi, je vais relire des livres d'Anne Perry avec un autre regard.

Je me suis ainsi couchée à plus de minuit, et ce matin, je dormais bien, quand une petite demoiselle m'a sauté dessus, pour avoir, d'abord, un câlin, et surtout, à manger... Et quand une petite bestiole d'à peine trois kilos a décidé de vous faire lever, elle ne lâche rien:-))))))))))

J'ai appelé ma mère en fin d'après-midi. Elle est toujours terriblement fatiguée, quand elle est allongée, elle n'a même pas envie de lire, juste de rester allongée tranquillement. Une infirmière est passée lui faire une prise de sang ce matin, et son généraliste vient la voir demain matin. L'aide ménagère fait le repas en fin de matinée et prépare celui du soir. La femme de ménage est passée.

Mon frère est passé. Mon père n'est pas en grande forme mais est un tout petit plus autonome quand il voit à quel point ma mère est épuisée et a besoin de rester allongée. Mais elle me dit se sentir un tout petit peu mieux de jour en jour, l'idéal aurait été qu'elle passe un mois en maison de repos, mais le corps médical n'en a parlé à aucun moment. Bon d'un autre côté, elle aime être chez eux, voir les rosiers par la fenêtre de sa chambre...

Voilà, une journée douce et heureuse. Rien d'extraordinaire, juste des petits bonheurs !

J'espère que vous prenez soin de vous:-)