Je me suis battue

Publié le par imaginer

Je me suis battue

En allant à l'entretien, j'ai croisé ce mur. Un signe ? Aucune idée... L'entretien avec le Président a duré 50 minutes, j'y ai mis toute ma force de conviction... Il n'a rien laissé transparaître, je ne peux me faire aucune idée... Il va donc falloir patienter encore quelques jours...

Je suis vidée, KO.

Alors je n'ai plus qu'à laisser retomber la pression. Avant le rendez vous je suis allée me faire faire une manucure. Très sobre, pas de rouge exécutif, ou kaki ou noir comme habituellement. Je voulais juste avoir les mains soignées. Et ça m'a détendue avant l'entretien. Gommage des mains, enveloppement dans une serviette chaude, massage des mains, avant le soin des ongles et le vernis.

Ensuite, j'avais une demi heure de battement, je suis allée boire un coca zéro bien frais. J'essaie de ne pas trop en boire, mais là, je me le suis offert sans culpabilité.

Je suis vidée, fatiguée, du coup j'ai l'impression d'avoir été mauvaise à l'entretien. Il faut que je sorte ça de ma tête pour le moment.

Heureusement demain, avant de partir pour Charleville, j'ai une séance de sport au stade. Et c'est notre concours en plus. J'aime tellement nos concours, je me donne si fort et je lâche tout. La semaine prochaine, c'est la dernière semaine de Philippe avant qu'il parte pour deux semaines. Puis il revient fin juillet pour quelques jours avant de repartir deux semaines en août. 

Alors la semaine prochaine nous allons nous voir six fois:-))

Ce midi vous imaginez bien, je n'avais pas faim, trop tendue. J'ai mangé un oeuf dur et bu une tisane.

Et ce matin, comme chaque matin depuis lundi, flocons d'avoine avec une mini banane.

En revanche, en rentrant de l'entretien, tout à coup j'ai eu très faim. Chéri a fait ce que j'aime tant, des boulettes de veau, en mélangeant dans la farce des pignons, du persil, des oignons frais. Une sauce avec juste une cuillère de crème fraîche. Avec des pâtes, non mais quel plat réconfortant:-)

Il en a fait beaucoup, nous allons en emporter à Charleville, ma mère adore ça. En y ajoutant une sauce tomate, des champignons... On peut varier à l'infini la façon de servir les boulettes:-)

Je vous souhaite une douce soirée. Peu de chance que je repasse avant lundi car nous rentrons de Charleville dimanche soir assez tard. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

julie 03/07/2020 15:18

Que la phrase "tu es une battante" était de circonstance. T'es pas sûre que ce n'est pas un de tes amis qui savait que tu passais par là qui l'a écrit ? On croise tous les doigts avec toi...

Moune 03/07/2020 07:31

Je ne comprendrai jamais comment juger les compétences et la valeur des gens sur un entretien, fut il de 50 mn. Je prends mes d.e 1 h et je me trompe si souvent... Quelle connerie. On attend la suite.

PaoDora 02/07/2020 22:38

Des bisous ma belle, de douces pensées à toi, sacrée nana ♡