Faire durer le plaisir

Publié le par imaginer

Faire durer le plaisir

Le plaisir de l'attente ? Toujours pas de réponse. Bon, j'ai passé l'entretien avec le président jeudi dernier, si ce jeudi matin ils ne m'ont pas appelée, je les appelle. je sais qu'il doit voir l'autre candidate ce début de semaine donc jeudi ça devrait être bon... Ceci dit je me dis que ce n'est pas moi qu'ils vont choisir, et ça me fait chier. Oui, je le voulais ce poste...

Ce matin, levée tôt comme d'hab, j'ai mangé du muesli (dont vous voyez le paquet ci-dessus) dans du lait d'amande, avec un kiwi. Bien bon muesli. Moi qui n'en achète jamais, c'est l'une d'entre vous (merci ma Souris) qui m'a envoyé ce paquet pour me faire partager sa découverte. C'est bon ! Et sain.

Je me suis levée tôt ce matin, bien que couchée tard. Hier nous avons passé une chouette soirée. Avant le début de la projection en avant-première d'Adieu les cons, le film d'Albert Dupontel qui sort en octobre, nous avons eu 45 minutes de bandes annonces. Tous les films qui vont sortir d'ici la fin de l'année. Il y en a plein qui m'ont donné envie de les voir:-)

Nous avons reçu plein de cadeaux. Joli tote bag noir et jaune, il y avait des sandwiches, des confiseries et glaces à profusion, des boissons... Et puis bien sûr, il y a eu le film. Du Dupontel, grinçant, noir, tendre... Bien sûr j'ai fini en larmes quand le film s'est achevé par Albert Dupontel et Virginie Efira murmurant le titre "Adieu les cons". Allez le voir fin octobre:-)

C'était très agréable de sortir ainsi le soir, ça faisait bien longtemps, trop longtemps... J'espère qu'il n'y aura pas de deuxième confinement.

Ce matin au stade, beaucoup d'exercices de fessiers. Ca fait mal sur le coup, mais depuis février mes fesses commencent à changer, ont une jolie forme, et gagné en fermeté. Puis squats, gainage, abbdos, burpees. Sans relâche, jour après jour, heure après heure...

Il n'y a que la régularité et le travail qui paient. Ce n'est pas une séance intense de temps en temps qu'il faut, ce sont des séances régulières, et ce n'est qu'au bout de nombreux mois qu'on voit un début de commencement de changement... Pas de miracle, juste des heures et des heures et des heures de travail...

Je dis ça car sur les réseaux sociaux je vois tous ces gens qui font deux trois séances intenses avant de partir en vacances et laissent tomber en disant qu'ils n'ont pas de résultats. Ben non mon gars, les résultats tu les as sur le long, voire très long terme. Ca se saurait si on pouvait avoir un corps de rêve aux muscles harmonieux et toniques en une heure...

Tout comme les pilules miracle pour maigrir. Si tout cela existait il n'y aurait que des gens minces et musclés et toniques sur la planète.

Non, il faut un minimum d'effort... Oui ça m'énerve quand certains me disent tu as de la chance... Non je n'ai pas de chance (enfin oui, la chance d'avoir un corps en bonne santé qui répond aux exercices), mais pas la chance que ça se fasse seul non, je travaille pour essayer d'avoir une silhouette qui ressemble à quelque chose. Quand à chaque séance, pour conclure l'échauffement, avant de passer au travail sérieux, je fais cent burpees pour développer l'explosivité des muscles et renforcer le coeur, personne ne les fait à ma place les cent burpees hein !

Et ce n'est que le tout début du début du commencement. Et il n'y a pas que la silhouette qui m'intéresse, je veux aussi rester dynamique, vive, avec un coeur musclé qui bat très lentement (Entre 50 et 54 pulsations minutes au repos en ce moment), etc etc...

Un jeune homme d'environ 25 ans s'est approché de nous en fin de séance et m'a dit que depuis que le stade a réouvert, il nous observe lors de nos séances et qu'il me voit bosser dur et m'affiner. Du visage, et surtout des jambes m'a-t'il dit. J'avoue que j'étais contente. Très contente. Et Philippe aussi, qui en a profité pour me faire la morale à me dire que je dois être fière de moi... Ca c'est quelque chose qui m'est étranger. Je n'arrive pas à être fière de moi. D'ailleurs, j'ai dit au jeune homme que s'il me voit ainsi évoluer, c'est que j'ai le meilleur des coachs. Et Philippe essaie de changer ça, comme JC a aussi essayé, me rendre fière de moi. Mais ce sera dur, pour le moment, je ne vois aucune raison d'être fière de ce que je suis. Dans le sport ou tout autre domaine.

Philippe lui a dit qu'il l'a vu faire des pompes, qu'il les exécute parfaitement. Quant à moi je n'avais jamais remarqué ce jeune homme, quand je suis dans la séance, je suis vraiment concentrée. Pas le choix, sinon, pendant la proprioception par exemple, une seconde d'inattention et hop je m'écrase comme une grosse patate:-)

En rentrant du sport, j'ai bu un thé, pris ma douche, et préparé le déjeuner.

Pain "santé", avocat écrasé avec poivre et jus de citron, truite fumée et quelques tomates cerises. J'ai oublié de mettre sur la photo l'oeuf dur. Avec le reste de l'avocat au jus de citron, j'ai écrasé l'oeuf dur et mis les tomates en petits morceaux. Pas présentable mais délicieux. Et pour finir, du melon. Enfin pour commencer en réalité. Maintenant je mange les fruits en début de repas, ou une heure après la fin du repas. Et j'ai une bien meilleure digestion.

Ce matin Chéri est allé au marché, faire le plein de fruits et légumes, et a rapporté un gigot d'agneau de chez notre boucher.

Et après le déjeuner, nous sommes allés ensemble à Monoprix, faire le plein d'épicerie.

En rentrant, je me suis allongée pour lire. J'ai lu une cinquantaine de pages, les deux chattes avec moi, et je ne sais pas ce qui s'est passé, mais hop Chéri est venu me réveiller à 18 heures:-) J'ai dormi plus d'une heure et demi ! Ceci dit, je ne vais pas lutter quand enfin mon corps s'endort, alors que depuis des semaines je dors trois-quatre heures en moyenne par nuit.

Pour le dîner, Chéri a donc préparé le gigot au four, avec de l'ail. Et des courgettes aux oignons. Et des haricots blancs légèrement tomatés. Le gigot est bon ! Il y avait longtemps que je n'avais pas mangé d'agneau, qu'est-ce que je me suis régalée. Et un gigot pour deux, inutile de vous dire qu'il en reste beaucoup... Demain midi froid avec une salade, ça va être bon !

Demain si vous voulez, on parle beauté ? Depuis que je fais les séances de sport en extérieur, sans protection particulière, j'ai bronzé... Enfin, entendons-nous, un peu doré... Moi qui ai la peau si pâle, ça me fait bizarre. Sur le visage c'est bien, ça donne bonne mine, sur les bras et les jambes c'est totalement ridicule puisque ça s'arrêt à la manche du tee-shirt et au genou, là ou s'arrête le corsaire de sport.

Enfin, ce n'est pas grave, le ridicule ne tue pas:-))

En revanche, hors de question que la peau de mon visage se burine, se frippe, moi qui me suis toujours protégée du soleil auquel je suis allergique. Là, comme je suis en mouvement et que nos séances sont le matin, l'allergie ne s'est pas déclenchée et le teint légèrement doré c'est joli, mais il faut plus que jamais hydrater ma peau que je sens plus sèche que d'habitude.  D'autant que je prends minimum deux douches par jour, trois hier avec les deux séances de sport, donc hydratation essentielle.

J'ai donc mis en place un protocole intense pour hydrater et protéger, je vous montre demain ?

Passez une belle fin de soirée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DonaSwann 02/08/2020 15:03

Si tu as envie de mettre un décolleté, achète-toi une crème teintante ou autobronzante pour les épaules, ou passe au débardeur de sport ! ;o) De toute manière, ce n'est pas bien grave.
J'essaie de remonter les messages pour avoir comment on est passé de JC à Philippe, mais je suis contente que tu découvres les joies du stade. Je fais le parcours inverse, je suis en salle, enfin, j'étais en salle et je reconnais que la course en extérieur, moins précise, est peut-être plus douce, si on court sur terre ou herbe, bien sûr.