L'ascenseur émotionnel

Publié le par imaginer

L'ascenseur émotionnel

Hier soir, cette nuit et ce matin j'étais terriblement mal. Une vague de tristesse terrible. Ce matin, les mots de l'une d'entre vous m'ont un peu rassérénée. Puis la séance au stade m'a détendue.

La séance n'était qu'à 11 heures, j'ai donc petit déjeuné avant, je me suis engagée à faire trois repas, ne pas manger trop peu...

Ce matin donc, demi pamplemousse et skyr.

Je n'ai pas été très performante à la séance, la nuque tellement nouée que je ne pouvais pas tourner la tête, et aucune force, ni physique, ni mentale.

Demain à 11 heures au stade, notre concours:-))))

Je suis rentrée à 12h30, me suis douchée, soigneusement maquillée et habillée pour mon entretien, et ai déjeuné très léger.

Saumon grillé comme hier soir, et reste des légumes d'hier soir (fondue de poireaux, carottes-brocolis-chou-fleur).

Je me sentais incapable de faire face à un entretien d'embauche, avec mes yeux rougis, mes cernes, que j'ai bien du mal à cacher malgré l'anti-cernes.

Et Pourtant. Je l'ai fait. Et plutôt bien m'a-t-il semblé. J'espère ne pas me tromper. Comme d'habitude, dès que je dois expliquer mon parcours professionnel, pourquoi je postule, je suis emportée par ma passion envers mon métier. J'ai passé plus d'une heure et demi avec la DRH. 

Elle m'a dit avoir reçu plus de 200 réponses à l'annonce, avoir sélectionné dix candidats, et fait tous les entretiens entre hier et aujourd'hui. Lundi, elle en gardera deux ou trois, qu'elle présentera à la Directrice Exécutive et au Président de cette importante union d'associations. Les entrevues des deux ou trois candidats finaux avec la Directrice Exécutive se dérouleront jeudi 25.

Lundi je saurai si j'en fais partie ou non.

Ce poste, très différent de par le secteur de ceux que j'ai déjà exercés me semble un défi passionnant à relever. En tout cas, que je fasse partie de la sélection finale ou pas, cela me fait un énorme bien. J'ai beaucoup retravaillé mon CV et ma lettre de motivation pour répondre à cette annonce vendredi dernier. Ils m'ont appelée mardi, j'ai passé un premier entretien aujourd'hui. C'est motivant !

Ce soir pour le dîner, Chéri a fait une pintade à la cocotte avec choux de Bruxelles et pommes de terre grenaille. Le débat reste ouvert, faut-il ou non éplucher les grenailles;-)) ? Chez nous, la réponse est non:-)

Avec des échalotes, des herbes, une cuillère d'huile pour le tout. Comme j'évite les protéines le soir, et privilégie les légumes cuits et féculents (pour éviter les douleurs dues à la hernie hiatale, pas pour la perte de poids), je me suis régalée de choux de Bruxelles, pommes de terre et échalotes. Je mangerai de la pintade demain midi.

Ces légumes ainsi mijotés étaient une tuerie intersidérale, ni plus ni moins !

Et pour finir ce dîner de pur plaisir, de la glace que Chéri a rapportée de chez Picard.

Bonne soirée vous tous:-). A demain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coline 19/06/2020 12:42

Oui alors c'est quoi comme glace ?
Je confirme : grenailles avec la peau !
Sinon, plus sérieusement, il est certain que se nourrir correctement en se faisant plaisir est un grand réconfort. Depuis quelques années je l'apprécie sans le craindre : c'est plutôt de s'en priver qui fait naître les compulsions.
Et c'est clair qu'il y a un lien entre le sommeil et la nourriture.
Tout me parle dans cet article : ta tristesse bien légitime, qui cotoie aussi ta fierté au sport, dans ta recherche de poste, le goût des plaisirs de la vie. Quel beau parcours !
Au post précédent déjà, je m'etais dit " ben dis donc, à peine le cv envoyé, un entretien... elle assure ".
Voilà qui devrait cajoler l'estime de toi.
Bon courage pour tes parents.

imaginer 19/06/2020 19:11

Bonsoir Coline:-) Merci pour ces mots, merci beaucoup. La glace, c'est celle qui est en photo en couverture de l'article

Val 19/06/2020 08:28

"la nuque tellement nouée que je ne pouvais pas tourner la tête", je ne suis pas convaincue que ce soit bien bon de continuer les exercices et les concours sur un corps qui bloque et qui essaie de vous envoyer des signaux d'alerte.
Toujours opposée à un traitement par la douceur ? massages, fasciathérapie, psy...
Ah si, il y a cette jolie glace qui va dans ce sens ;-)

Souris verte 18/06/2020 21:36

Cette glace donne envie de la tester !
Vivement lundi pour que tu puisses en savoir plus.