Je vous raconte vite fait

Publié le par imaginer

Je vous raconte vite fait

Ce matin, record battu, je me suis levée à deux heures et demi...

Vers six heures j'ai pris un café et un petit déjeuner. Pain intégral, beurre, pastèque, cerises.

Je me suis préparée, ai "révisé" les infos collectées ces derniers jours sur l'entreprise et suis allée à mon rendez-vous. Je suis arrivée à 8h15 pour 8h30, et ai attendu 8h25 avant d'entrer. C'est aussi impoli d'arriver en avance que d'arriver en retard.

J'ai tout de suite été accueillie par la DRH qui m'a fait passer l'entretien jeudi dernier, et m'a conduite dans une salle de réunion où se trouvait déjà la Directrice Générale.

L'entretien s'est bien passé. Cependant je trouve que j'ai été moins bonne que jeudi dernier, fatigue et stress accumulés... Ceci dit, mon intérêt pour le poste est encore plus vif.

Je devais avoir la réponse très rapidement, car l'entretien devait se dérouler avec la DG mais aussi avec le Président. Or celui-ci, retenu en province, ne sera à Paris qu'à partir de mercredi prochain. La DG m'a dit "je ne peux finaliser un recrutement sans que le Président ne vous voie". 

Comment interpréter cette phrase ? Que pour elle, je suis la candidate qu'elle veut ? Je ne sais pas, je ne sais plus quoi penser... Je suis trop fatiguée pour analyser correctement... Alors je vais sagement attendre une semaine, et advienne que pourra.

Je suis vite rentrée (bon, 10 minutes à pieds, c'est le top), me suis changée et hop, j'ai rejoint Philipe au stade. Après la séance d'escaliers d'hier, aujourd'hui, focus sur gainage et fessiers... Pas sûre d'avoir encore des fessiers demain, là ce fut vraiment intense... Et pour finir la séance, le Bring Sally UP Challenge :-)))))))))))))))

Philippe ne me l'avait pas fait faire depuis la semaine dernière. Et bien de 1 minute 24, je suis passée à 1'51:-)))))))))))))  J'y arriverai aux trois minutes 30, je me le suis promis, pour quand Philippe rentre de ses premières vacances fin juillet !

Et ensuite, je sais qu'il a plein d'autres défis sous le coude. J'aime tellement les challenges !

Je suis rentrée à midi, et ai regardé les trains pour aller à Charleville demain matin. C'est simple, IL N'Y EN A PAS. J'ai juste trouvé un TGV tout à l'heure à 18h30, c'est pour ça que je suis venue vous raconter vite fait mon entretien en plein après-midi.

J'ai donc pris ma douche, me suis rhabillée pour la troisième fois aujourd'hui (ce matin pour l'entretien, puis tenue de sport pour la séance, puis robe légère et confortable pour prendre le train).

J'ai appelé la clinique de mon père, comme je vais le voir demain, pour savoir s'il y a besoin de produits de toilette en plus du linge propre. Ai appelé sa mutuelle. Ai parlé avec deux directrices d'EHPAD... Et maintenant je m'en vais aller prendre le train pour passer trois jours avec ma mère. Jeudi elle passe une fibroscopie, c'est pour ça que je tiens à être à Charleville pour l'y conduire, aller la chercher, veiller à ce que la nuit suivante se passe bien.

Comme à chaque fois que je vais à Charleville, j'irai lui faire de grosses provisions. Et demain donc, je l'accompagnerai à la visite hebdomadaire à mon père. Ils n'ont pas encore assoupli les règles sanitaires...

J'emporte mon ordi, je ne promets pas de repasser par ici, souvent je profite d'être chez mes parents pour faire le plus de choses possibles pour ma mère. Je rentre à Paris vendredi soir, je veux être avec Chéri pour le week-end.

Passez une belle fin de journée.

Publié dans Boulot, La Vie, Santé, Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coline 24/06/2020 22:31

10 minutes à pied de chez toi ?
J'espère que ce poste sera pour toi.
Bon courage a toi et à ta maman.