Encore un mercredi

Publié le par imaginer

Encore un mercredi

Les semaines défilent... 

Ce matin j'ai réussi à dormir jusqu'à 7h30. Sitôt levée j'ai pris un café, puis fait mes séries gainage et Bring Sally Up. Je n'ai pas fait plus que la minute 24 d'hier. Je ne lâche pas, c'est mon challenge de l'été:-)

Ensuite j'ai pris ma douche, puis mon petit déjeuner. Thé, kiwi et skyr. Je découvre le skyr, bien longtemps après tout le monde apparemment. 

Moi qui n'aime pas les yaourts/fromage blanc, et bien le skyr, de par sa douceur et son onctuosité passe nettement mieux. C'est bien "compact", une belle cuillère à soupe me suffit largement. Le skyr contient plus de protéines que le fromage blanc.

Au déjeuner, thon au naturel, oeuf dur, macédoine de légumes (en boîte, mais bien rincée pour enlever le sel), tomates cerises, asperges. Et une cuillère à soupe de mayonnaise.

Cet après-midi, j'ai essayé de me préparer pour l'entretien de demain. Je connais bien les spécificités de l'entreprise, qui n'en est pas vraiment une, c'est une fédération qui regroupe 550 associations, et dont le Président cherche son assistante.

J'essaie de ne pas me mettre la pression, si ça marche tant mieux, sinon ce sera un autre poste... Je ne vais plus me rendre malade pour le travail.

En fin d'après-midi, j'ai eu des discussions douloureuses avec des directrices d'EHPAD. Ils commencent à rouvrir leurs portes, et accueillir de nouveaux résidents. Ca peut donc aller vite maintenant pour le transfert de mon père de la clinique de soins transitoires où il séjourne depuis fin avril. Je ne sais pas comment je vais pouvoir supporter ça... Une des directrices m'a parlé de "deuil blanc", je n'avais jamais entendu ce terme, je suis allée voir ce qu'il englobe...

Nous avons décidé, avec Chéri, de ne pas partir en vacances cette année. Je veux être disponible nuit et jour s'il arrive encore quelque chose à ma mère, comme sa chute de lundi. Et passer du temps avec elle dans cette maison où elle a vécu les trois quarts de sa vie et qu'elle va quitter dans quelques semaines. Et lui apporter du sourire, de la chaleur, de la présence dans cette période d'une violence psychologique sans précédent pour elle.

Je n'avais pas faim inutile de vous dire, mais je me suis engagée auprès de ceux que j'aime à manger, à avoir de l'énergie pour tout ce que j'ai à faire. Et comme je dors extrêmement mal en fait il paraît que le sommeil est fortement perturbé quand le corps manque d'alimentation.

Chéri, toujours tellement là pour m'aimer et me soutenir a fait une fondue de poireaux, il sait que j'adore ça. Avec du saumon. Le reste du mélange lentilles corail-riz-quinoa d'hier soir, et celui de brocolis-chou-fleur d'hier midi.

Je n'ai jamais mangé autant de légumes de ma vie:-))

Passez une douce soirée:-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

julie 18/06/2020 10:28

Je te dis "M" pour cet après-midi. Oui, car dire "bonne chance", certains n'aiment pas l'entendre par superstition ...M.... comme dirait l'autre, c'est franc et direct...

Souris verte 17/06/2020 23:29

Quel beau soutien tu as avec ton cuisinier chéri dans ces moments pas faciles !