Mercredi

Publié le par imaginer

Mercredi

Ce matin à huit heures, séance de sport en visio. Demain Philippe vient à la maison, vendredi en visio. Et pour la semaine prochaine, pourrons-nous nous retrouver au stade ou dans un parc ? Pourvu que oui !!

Avant le sport, j'ai bu un café.

Après, orange et fromage blanc.

A dix heures, j'avais un rendez-vous téléphonique avec la nutritionniste, pour un point. Ce qu'elle m'a conseillé pour moins souffrir de la hernie hiatale s'est révélé efficace. A savoir, ne presque jamais manger de protéines animales le soir, plutôt des légumes bien cuits et des féculents. Et en effet, depuis que j'ai mis cela en place, je n'ai plus eu de vomissements nocturnes, et pratiquement aucune douleur.

Cela est spécifique à ma pathologie de l'endobrachyoesophage doublé d'une hernie hiatale, rien à voir avec perte de poids ou autre.

Je lui ai dit que depuis quelques semaines, mon corps change. Ce n'est pas juste dû à la perte des kilos, les mensurations sont bien moindres, et notamment au niveau du ventre et des cuisses, très affinés. Elle m'a confirmé qu'avec le changement de coach et une pratique différente du sport, uniquement des exercices cardio et au  poids du corps, je "sèche". Mes muscles s'affinent, s'allongent, la masse grasse diminue. C'est le but, un des objectifs définis avec Philippe. La condition pour pouvoir recourir sans bousiller mes genoux.

Cela fait dix jours que de deux fruits par jour, je suis passée à un seul, à la demande de Philippe, pour réduire au max le sucre, et la nutritionniste m'a confirmé que cela aussi joue sur l'affinement. Pas la perte de poids (ce ne sont pas les quelques dizaines de calories économisées en supprimant un fruit qui font maigrir) mais le changement de silhouette.

Elle m'a dit que je peux tester, pour une semaine, de supprimer le fruit que je prends le matin, et le remplacer par dix amandes pour accentuer cet effet de sèche. Donc toute la semaine prochaine, pour le petit déjeuner, un oeuf ou une tranche de saumon fumé ou une tranche de jambon blanc et dix amandes. De même, pas de féculents la semaine prochaine. Non, je ne retombe pas dans un RADICAL, c'est un test pour une semaine. 

Philippe me parle de ce genre d'alimentation depuis un moment, pour bien m'affiner avant la reprise de la course à pied. A la reprise du running, il faudra naturellement ajuster, manger plus notamment et varier la part des macros nutriments quotidiens, là on va tester ceci pour une semaine.

D'ailleurs l'un comme l'autre sont d'accord pour dire qu'en aucun cas je ne dois le faire plus d'une semaine, ne pas retomber dans un radical, et continuer à manger tous les macros nutriments comme je fais depuis des mois.

Ce midi, dos de cabillaud grillé, champignons avec de l'ail et courgettes avec des oignons. 

Pour repère, il y a 140g de cabillaud, 150g de champignons, 240g de courgettes. Une cuillère à soupe d'huile. Histoire que vous ayez une idée. Après avoir mangé 400g de légumes et 140g de poisson, je suis plus que rassasiée...

Cet après-midi, je suis allée chercher l'extrait d'acte de naissance de mon père à la mairie. En effet maintenant ils ne l'envoient plus directement, pour éviter les fraudes. A la mairie de naissance de mon père, quand j'ai appelé, la dame de l'état civil m'a expliqué que je devais envoyer par mail ma carte d'identité et celle de mon père, en disant pourquoi j'ai besoin de cet extrait d'acte de naissance.

A réception de mon mail ils m'ont envoyé un courrier postal faisant office de bon de retrait de l'acte de naissance à la mairie de mon lieu de résidence. J'ai pu l'obtenir avec ce courrier, ma carte d'identité, et un justificatif de domicile.

J'ai eu un malaise quand ils m'ont demandé à la mairie du 18e pourquoi j'ai besoin de l'acte de naissance de mon père. Par mail, j'ai pu expliquer, par oral en face de l'officier de l'état civil, j'ai été submergée par le chagrin en expliquant que c'est pour le dossier de mise sous tutelle...

Je n'ose imaginer ma réaction quand je serai auditionnée par le juge des tutelles qui veut entendre et se rendre compte si la mise sous tutelle n'est pas pour "se débarrasser" de la personne à mettre sous protection.

Je commence à accepter un tout petit peu la situation, mais je suis encore loin de l'apaisement... Les larmes et les cauchemars ne me quittent guère.

En rentrant, j'avais toujours la tête qui tournait, des espèces de palpitations. J'ai mangé une tranche de pain intégral avec du jambon blanc.

Et puis c'est tellement étrange de ne croiser que peu de gens dans la rue, et qui plus est des gens masqués. Il fait chaud, avec mon masque en tissu épais, j'ai cru défaillir. Lavage des mains à l'entrée de la mairie, re-lavage à l'entrée du bureau d'état civil... Et voir la mairie vide, fantomatique (on ne peut y entrer que sur rendez-vous, il y a plus de gardiens de sécurité et de distributeurs de gel hydroalcoolique que d'usagers), c'est vraiment trop glauque.

Je passe chaque jour devant la mairie, qui est à moins de cent mètres de chez nous, mais n'y entre que rarement, quand je vais voter, ou quand nous nous sommes mariés. Et à ces occasions là, le hall est plein de monde... Et la mairie est vraiment très grande, alors vide...

Bref. Au dîner ce soir, ratatouille et pâtes langues d'oiseaux.

270g de ratatouille et 150g de pâtes cuites avec une noisette de beurre.

Je ne vous mettrai plus les grammages, ce n'est pas dans mes habitudes de peser. Là je l'ai fait pour que vous vous rendiez compte avant de dire que je ne mange pas assez... Pesez vos repas un jour ou deux, et dites-moi que vous mangez plus... Et là je m'inclinerai et mangerai plus... Mais pas sûre que vous mangiez plus de 200g de protéines, 650g de légumes, 200g de fruits, 200g de glucides, et deux cuillères à soupe de lipides par jour, sans être en surpoids. N'hésitez pas à me dire, je souhaite réellement me rendre compte que je suis affamée... En revanche, je ne mange pas de gâteaux, de sucreries, de charcuteries ça oui je l'admets... Je veux manger pour être en bonne santé et performante au sport. Oui c'est plus important à mes yeux de faire de belles séances de sport que de manger des gâteaux, chacun ses priorités. 

Je ne critique pas ceux qui n'aiment pas le sport en leur disant que le sport c'est la vie... Alors faisons fonctionner la réciprocité:-)) Vous pouvez me dire que vous n'aimez pas la composition de mes repas, que vous aimez finir vos repas par un gâteau, une crème, une glace, manger du saucisson et boire des apéros et du vin, on peut en discuter, mais dire que je ne mange pas plus qu'un enfant, ça je ne laisserai plus passer.

Je fais ce que je peux, j'essaie de tenir debout, je fais ce qui me donne du bonheur, chacun trouve son bonheur où il le souhaite.

Vivement demain qu'on sache si on va pouvoir se déplacer plus facilement au-delà de cent kilomètres, que Chéri puisse venir avec moi à Charleville dès la semaine prochaine. Et notamment pour la fête des mères.

Douce soirée à vous tous. A demain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coline 28/05/2020 13:18

Miam le cabillaud courgettes champignons !
Moi ce qui me questionne, ce ne sont pas les quantités mais le truc très carré sans "petits plaisirs" (bien qu'il me semble que tu te fasses plaisir avec des aliments sue tu aimes)
Personnellement, me passer des ces petits à côtés des semaines, je peux. Mais après, passé l'euphorie du corps sui change, c'est le craquage assuré. De grande envergure et répété.
Donc, s'il faut savoir ce qu'on veut, je ne me vois quand même pas renoncer à mon petit carré de chocolat....(sachant que je viens de l'enfilade de tablettes....).
En tout cas c'est chouette que tu sentes et vois le résultat.
Ne t'inquiète pas pour le juge des tutelles. Ils ont l'habitude. Ça va aller. C'est bien normal qu'il y ait un contrôle.

Moune 28/05/2020 08:05

Mais qui est ce qui te juge et te cassé les pieds ? Un blog c'est un lieu d'expression, pas forcément un lieu d'échanges, je le répète toujours. Tu poses ça là, pas
pour faire causer mais parce que ça te fait du bien, prendre du recul, te soulage. Moi ça me fait marrer, tu es presque céto sans fruits ! Si je publiais mes menus !!!! Pour le sport ça m'envahit et j'aimerais avoir ta force. Moi une petite randonnée, un cours de pilates ça me suffit. Je ne cours plus depuis que je me suis transformée en ouvrier multi travaux. Tu trouves les béquilles dont tu as besoin. Chacun trouve ses béquilles pour tenir, la vie est tellement dure. Celui là compense
en étant une langue de pute, cet autre en faisant la gueule tout le temps, un autre se couche et se vautre dans la déprime, un autre fait chier tout le monde où fait du mal pour se faire du bien. Ce que tu manges et fais n'a pas à être jugé. Tu es toi, tu fonctionnes comme tu peux, tu avances et tu gardes ton sourire et ta force. C'est comme ça qu'on t'aime. J'ai vécu assez longtemps pour savoir : les gens tu les aimes comme ils sont ou tu les quittes.... Je reste. Bisous

Souris 28/05/2020 07:34

C'est vrai Claude qu'avec une douleur à un genou et des kilos en trop, tu pourrais te dire que c'est fichu pour la course. Mais tu relèves le défi, tu ne te laisses pas abattre par l'obstacle, tu es déterminée et tu persévères. ( Bon, OK, tu es aussi un peu maso à tellement aimer l'effort physique :) )
Bref, tu as une mentalité de compétitrice, et allongée sur mon canapé je me dis que j'aimerais bien avoir un peu de cette mentalité-là (car on peut aussi aimer l'idée du défi mais ne pas du tout avoir le goût de l'effort physique !)
En plus, tu gères ce problème familial, et toutes mes pensées vont à toi pour t'encourager dans ce moment difficile...

PaoDora 27/05/2020 22:44

Ça me rappelle ce que je disais justement cet aprem à deux copines : "chacun fait ce qu'il veut si ça lui fait plaisir à partir du moment où ne vient pas m'enquiquiner...ils a aussi ceux que l'on veut aider, s'ils ne font aucun effort et qu'ils n'ont en pas envie, alors qu'ils se débrouillent" bon j'étais un peu "agacée" par des remarques/critiques envers une autre copine et c'est sorti un peu abruptement alors que j'aurais pu juste être dans le détachement. En vrai, je dis ça mais j'ai du mal à rester indifférente et ne pas tenter "d'aider" ;-)
Tant que tu ne fais pas de radical, teste teste teste
Courage pour la suite avec ton papa. Gros bisous

Val 27/05/2020 21:42

Il ne faut pas se faire une montagne de l'entretien avec le juge des tutelles. Je ne pense pas qu'il (probablement elle) veut savoir si vous vous "débarrassez" de lui : c'est le courrier du médecin qui expliquera le problème de votre père. A mon avis, ils veulent surtout s'assurer qu'il n'y a pas de conflits entre vous et votre frère pour cette gestion. Il aura droit a son petit questionnaire pour s'exprimer.
L'entretien ne se passe pas dans une salle de tribunal, mais dans un bureau normal : à mon avis, bien moins effrayant qu'un entretien d'embauche !

Val 28/05/2020 10:22

On vous a parlé de la nouvelle procédure d'habilitation familiale ? https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33367
Plus légère que la tutelle, une fois accordée par le juge, elle évite d'avoir à lui refaire des demandes pour plein de décisions.

Séraphia 27/05/2020 21:23

"Je fais ce que je peux, j'essaie de tenir debout, je fais ce qui me donne du bonheur, chacun trouve son bonheur où il le souhaite." Tout est dit et bien dit. Je partage totalement.