On en parle de mon rêve ?

Publié le par imaginer

On en parle de mon rêve ?

Vous voyez le petit compteur en bas à gauche de l'image ? 220 jours... Dans 220 jours ce sont les 20 kilomètres de Paris. Je rêve de les courir depuis plusieurs années. Si certains se souviennent, je m'y suis inscrite il y a trois ans, me suis préparée seule, mal, me suis blessée, ai enchaîné les blessures et pfffuuuiiiiittttt adieu le rêve...

Et depuis cet enchaînement de blessures qui a commencé il y a trois ans, je n'ai jamais vraiment recouru. Et en janvier 2020, ça a commencé à me (re)trotter dans la tête. Et j'y pensais, pensais pensais... J'en ai parlé à JC. Qui n'aime pas la course à pieds et m'a dit ne pas maîtriser le processus de préparation d'une telle distance... 

Et j'ai rencontré Philippe le premier février. Et il m'a intégrée à son équipe. Et je lui ai parlé de mon rêve...inaccessible. Il m'a dit que non, ce n'est pas inaccessible. Que lui peut m'y amener... Il a posé ses conditions :  que je me soigne correctement, quand je lui ai parlé de mon mal récurrent au genou, et que je m'affine... sérieusement.

Une fois soignée, une fois amincie (lui disait 10 kilos, le chirurgien a été plus radical) il m'a dit que oui, je pourrai les courir ces 20 kilomètres.

Avec une préparation adaptée, en écoutant ce qu'il dit, ce qui signifie savoir intégrer la récupération, sans me précipiter en force (il a vite compris ma façon de procéder). Ça veut dire aussi travailler le renforcement musculaire pour allonger et affiner les muscles, ça veut dire tout reprendre à la base avant de courir. Ca veut dire faire des milliers de montées d'escaliers, des milliers de gammes, des milliers d'abdos spécifiques, des milliers de talons-fesses, des milliers de petits pas, de la proprioception, avant même de commencer à trottiner.

Il m'a dit qu'il se donnait quelques semaines pour voir si j'étais aussi motivée que je le dis, et me confirmer si oui ou non lui et moi franchirions ensemble cette putain de ligne d'arrivée de mon putain de rêve.

Et depuis le premier février, j'en ai aligné des montées d'escaliers, des gammes, des extensions, des abdos, des exercices de proprioception. Tôt le matin, sous la pluie, dans le froid, sans râler. Euh si... en râlant et en l'insultant même... ce qui lui a montré ma détermination et l'a beaucoup amusé;-)). Une insulte égale une série de marches ou d'abdos en plus, et le pire c'est que je le fais;-)

Alors hier, quand je l'ai appelé pour lui dire qu'après l'opération du 16 mars, à partir du 13 avril, juste après le week-end de Pâques, selon le chirurgien je serai apte à reprendre la course en toute prudence, il m'a dit banco, on s'inscrit.

J'en ai pleuré de joie. Il m'a dit aussi que je vais en baver comme jamais, que ce que nous avons fait jusqu'ici n'était qu'un échauffement minime de reprise...

Et vous me connaissez, j'ai adoré qu'il me dise ça. Donc voilà, nous sommes inscrits tous les deux. Je vous raconterai les entraînements, les fractionnés, les gammes encore et encore etc etc...

Mais si ça va vous passionner je n'en doute pas un millième de seconde ;-)))))

Ensuite, je ne courrai plus de telles distances, je courrai pour le plaisir, la distance que j'aime vraiment, des courses de dix kilomètres, et courir une heure le dimanche matin pour le pur plaisir. Mais les 20 kilomètres de Paris, c'est mon rêve, et puis c'est tout.

Voilà c'est dit, c'est posé, c'est officiel...

Sinon, qu'est-ce que j'ai mangé aujourd'hui ? Ce matin, rien, juste bu un café. Je suis allée chez le coiffeur en fin de matinée, et en rentrant, suis passée chez le primeur.

J'avais terriblement envie d'un avocat, alors que je n'en mange pratiquement jamais. Pour le déjeuner (tardif du coup), je me suis fais tout simplement des toasts à l'avocat.

J'ai écrasé l'avocat avec jus de citron, sel, poivre, en ai tartiné les toasts passés au grille pain, ajouté du jambon blanc et des oeufs mi durs-mi mollets. 

Je me suis régalée !

J'ai passé ensuite plus d'une heure à cuisiner les légumes, et faire une compote de pommes à la vanille. Et rôtir un poulet. De quoi manger jusqu'à vendredi midi. Et ensuite nous partons pour le week-end à Charleville.

A 18h30 j'ai accompagné Chéri chez le gastro-entérologue, qui devait dire ce qu'a donné la biopsie du polype de forme bizarre.

Deux semaines que je me rongeais les sangs... Mais tout va bien quel bonheur !!

En fait, le pseudo polype à la forme si étrange s'est révélé être un morceau embryonnaire d'estomac... Le gastro nous a dit qu'il savait que ça existait car il l'a appris pendant ses études de médecine, mais ne l'avait jamais vu dans sa carrière, alors qu'il est à cinq ans de la retraite.

Il est très content d'avoir vu ça au moins une fois, et moi, je suis tellement soulagée que ce soit absolument sans gravité. Il nous a assuré que c'est totalement bénin et n'a aucune chance d'évoluer...

En sortant de son cabinet, j'ai explosé de rire en disant à Chéri que moi, avec mon estomac qui remonte dans l'oesophage, et le sien qui tombe dans les intestins, nous voilà bien:-)

Bon en tout cas me voilà soulagée. 

Maintenant j'attends avec impatience d'être débarrassée de cette languette de ménisque qui se balade dans mon genou et me fait tellement souffrir. Ça me réveille la nuit tellement ça lance. C'est beaucoup plus douloureux quand la jambe est tendue, le chirurgien m'a dit que c'est logique. Soit, moi je crois les médecins...

Oh si vous saviez les amis, j'ai envie de danser tellement je suis heureuse de savoir pour Chéri !! Je préfère des milliards de fois que mon EBO s'aggrave plutôt que de voir Chéri risquer d'être malade. Non mais quelle cruche, voilà que je pleure en écrivant cela.

Bref... 

Alors, pour le dîner, poulet rôti, brocolis, champignons et haricots verts, le tout cuit vapeur, sans gras. Et pratiquement pas de sel. Je vais essayer de manger le moins salé possible, le sel n'est pas top non plus pour pouvoir mincir.

Passez une douce soirée. Et n'oubliez pas de dire à ceux que vous aimez combien vous les aimez

PS : Bon anniversaire de mariage les z'amis, vous allez vous reconnaître. Je vous z'aime.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MONICA ROBB 18/05/2020 16:43

salut! Je suis très heureux d'annoncer à tout le monde que je me suis complètement remis de mon HSV 1 & 2 récemment. J'ai utilisé de l'huile d'origan, de l'huile de noix de coco, de l'acyclovir, du valacyclovir, du famciclovir et d'autres produits et c'est vraiment utile pendant mes épidémies, mais j'ai totalement guéri de mon HSV avec une phytothérapie forte et active commandée à un herboriste puissant et il a complètement combattu le virus de mon système nerveux et j'ai été testé négatif après 12 jours d'utilisation de la phytothérapie. Je suis ici pour vous faire savoir que le virus de l'herpès a une guérison complète, je me suis débarrassé du mien avec l'aide du Dr Edes et de sa phytothérapie Contactez-le par e-mail: dredeshome@gmail.com ou +2348151937428 Ou visitez son site Internet; https://dredesherbal.webs.com

julie 05/03/2020 16:28

Ah enfin des bonnes nouvelles ! Ca fait plaisir, car, en ce moment, hein !
Je souhaite que tout aille bien après l'opération de ton genou...Que tu puisses courir cette course, bref, courir tout simplement..J'espère qu'à ce moment-là, on aura eu la peau du méchant virus. Dans 10 jours, ce sont les foulées vichyssoises à Vichy, j'espère qu'elles ne seront pas annulées, comme l'Iron-man de Vichy, comme les JO, comme le Tour de France, comme le Paris-Nice qui commence à la fin de semaine et passe dans notre coin.
Bref, vive le sport qui fait tant de bien à ceux qui le pratiquent. Moi, j'en fais sur place, ce sont mes doigts qui courent sur le clavier à la place de mes jambes.
ps : ma fille avait eu des problèmes de genou (j'ai dû te le dire)...Elle a vu un médecin du sport qui lui avait programmé des trucs, je ne sais plus quoi. En tout cas, depuis qu'elle a vu ce toubib, elle n'a plus mal (quoique, elle dit avoir ressenti une légère douleur dimanche dernier lors d'un cross où elle est arrivée 1ere de sa catégorie). Mais, ce n'était pas sa distance, 8km. Ce qu'elle aime, ce sont les longues distances, 15, 20km, voir les marathons. Plus les distances sont longues, meilleure elle est, son fils, lui, préfère les courtes distances...D'ailleurs le dit fils, pour un exposé à l'école qui sert pour le passage en 2e année a pris comme sujet "l'athlétisme" et le pourquoi il s'est mis à aimer cette discipline…. grâce aux gènes familiaux, mère, père, oncle, grâce à ses 2 grands-pères...Heu, la grand-mère, elles ne fait qu'encourager au bord de la piste..Je sais qu'il est content quand on va le regarder courir..
Bon Week-end. Contente pour "chéri" aussi..Heu, lu comme ça de but en blanc, certains pourraient se méprendre, mais toi et tes lecteurs comprennent, c'est le principal..
re-ps : ces repas me font bien envie. J'adore le poulet, les brocolis, la compote de pomme. Tiens, j'ai fait mon 1er couscous dimanche dernier...Nous en avons mangé pendant 4 jours sans nous lasser...Je ne sais pas combien ton mari a mis pour faire le sien, mais moi, avec l'aide de mon mari, il m'a fallu toute la matinée..

heure-bleue 05/03/2020 13:03

Contente pour Chéri, merci pour l'anniversaire, manger moins salé, c'est bien.
En ce qui concerne le reste, je garde mon opinion pour moi.

Pascale 05/03/2020 19:13

Dans mes bras, HB :-)))))))))))

PaoDora 04/03/2020 22:43

Wouaouh super challenge ????bravo !!!! Suis avec toi, à fond. Et suis super contente pour Chéri. Gros bisous et merci pour ton enthousiasme, ta volonté, ta bienveillance ♡