C'est la fin de semaine

Publié le par imaginer

C'est la fin de semaine

Ce qui ne veut pas dire grand chose en ce moment. Fin de semaine ou semaine, les jours se suivent et se ressemblent.

Hier matin levée avant sept heures, je me suis préparée pour ma séance de sport et ai bu deux cafés. Hier c'était 9h30 il est rigolo Philippe il m'a dit, oui, c'est le week-end, on va la faire un peu plus tard qu'en semaine... 

C'était la 5e d'affilée, j'étais un peu "usée";-)), je me suis faite piler au concours d'abdos de la fin de séance:-)))))

Mais 5 séances par semaine, en ce moment où on ne bouge pas, c'est tellement agréable ! Et ça met de bonne humeur, et positive pour toute la journée. Et comme elles sont en général à 8H ou 8h30, Chéri dort encore.

Mon genou bouge de mieux en mieux, paraît que je récupère très vite. Tant mieux !

Après la séance, douche. Chéri s'est levé au moment où j'allais prendre ma douche et m'a dit que j'avais l'air d'avoir tout donné, mais l'air tellement heureuse. C'est vrai que cette heure de cardio et renforcement musculaire quotidienne, bien qu'en visio, me procure un bien-être essentiel en ce moment.

J'ai bien mouillé le tee-shirt, et était rouge plus que brique. Je me montre à vous totalement au naturel après la séance, encore en sueur, pas maquillée:-)

Après la douche et avoir repris figure humaine, massage et glaçage du genou, puis petit déjeuner.

Comme la séance a fini à 10h30, j'ai pris mon petit déjeuner à 11 heures et n'avais pas faim au moment du déjeuner. Je me suis contentée d'un bol de fromage blanc et une infusion.

En début d'après-midi, je suis allée faire ma marche. Encore moins vite que la veille, car Philippe m'avait recommandé de dérouler exagérément ma foulée en montant bien le genou. Les quelques personnes que j'ai croisées m'ont regardée bizarrement, pas grave. En faisant ça, je n'ai absolument pas eu mal.

Pendant ce temps, Chéri est allé chez le primeur et a presque tout trouvé de la liste. Salades, concombre, tomates, courgettes, champignons, carottes, navets, haricots verts. Kiwis, oranges, pamplemousses, pommes. Et des citrons.

Chez le poissonnier il a pris du bar et du maquereau fumé. Chez le boucher il a fait hâcher du steak. 

Je ne mange pratiquement jamais de viande rouge vous le savez, mais du steak fraîchement haché, je me suis régalée hier soir. Avec petits pois carottes, courgettes et oignons, et le reste de brocolis de la veille.

Ce matin, avec le changement d'heure, je me suis réveillée à neuf heures. Journée récup' a bien insisté Philippe (histoire d'être sûr que je n'allais pas faire des abdos, des pompes et du gainage seule), avec juste des étirements, travail de la flexion du genou et bien sûr 30 minutes de marche.

J'ai bu mon café avec un jus de citron et suis allée marcher à jeun. 30 minutes de marche normale sans trop décomposer le mouvement pour marcher le plus naturellement possible, mais très lentement. Pour le moment la vitesse serait l'ennemie de mon genou.

J'ai fait 1,60 kilomètre en une demi-heure en me tenant bien droite, épaules et bras engagés, et en attaquant ma foulée par le talon. Et n'ai absolument pas eu mal au genou. Je me suis bien étirée en rentrant, ai glacé, massé. Pas demain la veille que je courrai, pour le moment je marche à 3km/h. Non, je dis ça mais en réalité je suis très très contente de l'évolution !

Je récupère en effet un peu plus vite que le chirurgien ne l'avait prévu, grâce aux conseils de pro et exercices de rééducation de Philippe.

A 14 heures, j'ai groupé petit déjeuner et déjeuner en un brunch.

Coeur de salade sucrine, tomate, maquereau fumé et ajouté un oeuf mollet au dernier moment. Un petit bol de fromage blanc. Une demi orange, un demi pamplemousse, un kiwi.

Ensuite nous avons regardé avec Chéri La Belle Epoque, le film de Nicolas Bedos. J'ai beaucoup aimé alors que Chéri n'a pas vraiment accroché. Ce soir nous allons regarder le dernier Ken Loach, Sorry we missed you, d'actualité économique s'il en est !

Nous regardons un film ou un-deux épisodes de série par jour. Entre le sport, les coups de téléphone, regarder un film, lire, les journées passent... 

J'ai ma mère et mon frère au téléphone tous les jours.

Et l'après-midi, souvent de 14 à 17 heures, je vais lire dans notre chambre et Chéri écoute ses musiques ou regarde un film dont il sait qu'il ne me plaira pas.

Je vois sur les réseaux sociaux ou à la télévision des couples, qui au bout de dix jours ne se supportent plus. Mais ces couples ne faisaient que se croiser dans leur quotidien avant et ne partageaient pas de temps ensemble ou quoi ? On dirait qu'ils se découvrent... Ceci dit peu m'importe:-)

Pour Chéri et moi au contraire c'est le bonheur d'être ensemble 24 heures sur 24.

Cet après-midi, j'ai fait à nouveau ma série d'étirements et travaillé la flexion du genou.

J'ai eu JC au téléphone, je m'inquiète pour lui qui habite en Seine Saint Denis, au coeur de la pandémie. Mais il reste sagement chez lui avec sa femme et ses enfants. Sa femme est en train de finaliser son mémoire de diplôme de coach sportive, je lui ai proposé, comme je l'avais fait pour JC il y a quelques années, de relire, corriger et mettre en forme son mémoire.

Ca me fait très plaisir de faire ça pour eux. Il me l'envoie ce soir, je leur rends relu, corrigé, mis en forme demain après-midi.

Ce soir, au dîner, filet de bar (quel délice, j'étais trop en manque de poisson frais !), avec du riz dans lequel Chéri a mis le reste des petits pois carottes d'hier soir, deux tomates et des oignons.

Je vous souhaite une douce soirée. A demain:-)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MONICA ROBB 18/05/2020 16:30

salut! Je suis très heureux d'annoncer à tout le monde que je me suis complètement remis de mon HSV 1 & 2 récemment. J'ai utilisé de l'huile d'origan, de l'huile de noix de coco, de l'acyclovir, du valacyclovir, du famciclovir et d'autres produits et c'est vraiment utile pendant mes épidémies, mais j'ai totalement guéri de mon HSV avec une phytothérapie forte et active commandée à un herboriste puissant et il a complètement combattu le virus de mon système nerveux et j'ai été testé négatif après 12 jours d'utilisation de la phytothérapie. Je suis ici pour vous faire savoir que le virus de l'herpès a une guérison complète, je me suis débarrassé du mien avec l'aide du Dr Edes et de sa phytothérapie Contactez-le par e-mail: dredeshome@gmail.com ou +2348151937428 Ou visitez son site Internet; https://dredesherbal.webs.com

PaoDora 30/03/2020 21:13

Ta bouille

PaoDora 30/03/2020 21:12

J'adore ya bouille :-)

Imaginer 30/03/2020 21:18

Merci:-)))))))))))))

Coline 30/03/2020 15:43

Tu as une chance incroyable d'avoir pu te faire opérer juste à temps, et aussi d'avoir un coach en visio qui aide à ta rééducation. Moi plus de kiné pour ma sciatique, mais je sors une heure par jour en vélo (j'habite à la campagne), dans le périmètre autorisé, et franchement ça a bien fait reculer la douleur.
Tu as bien raison de ne pas aller au supermarché. J'ai la chance d'avoir du circuit court (un maraîcher me livre sa production et quelques fruits d'ailleurs chaque semaine + un magasin bio dans un autre village à 15 minutes..). Tous ces gens sont du reste intelligents : ils se sont associés entre producteurs pour proposer aussi œufs, fromages, etc. Tu as l'air heureux. C'est bien !

Imaginer 30/03/2020 21:27

Ça c'est vrai, une chance vraiment.Sinon je pense que ça aurait été reporté à septembre au moins, n'étant en aucun cas une urgence. C'est passé in extremis.
Je suis contente que ce soit fait, et de mettre ce temps de confinement à faire tout ce qui est possible pour remettre ce genou bien d'aplomb.
Et oui, chance aussi que Philippe qui a été opéré des ligaments croisés à chaque genou me guide soi bien pour la rééducation.

Aïe pour la sciatique:-(, tant mieux si le vélo te soulage je n'ai aucune idée de ce qu'il faut faire en cas de sciatique...

Ah oui ça c'est bien que les producteurs se groupent, et livrent en circuit court. Drôlement appréciable. Oui, franchement, j'essaie de n'entrer dans aucun magasin. Marcher 30 minutes chaque jour à l'air libre c'est autre chose...

Pas que je sois heureuse, je me fais beaucoup de souci pour mes parents. Mais je suis bien dans ma peau comme rarement je l'ai été, et en découle une réelle positivité:-)