Journée émouvante.... éprouvante

Publié le par imaginer

Journée émouvante.... éprouvante

Ce matin, café et jus de citron, c'est tout. Je n'ai pas fait de sport, pas besoin de petit déjeuner. Deux repas par jour pendant quelques jours, ça fait du bien.

Mon rendez-vous avec le cabinet d'out-placement a été reporté, ma conseillère est au fond de son lit avec la grippe.

J'ai fait un peu de rangement. Et mon amie, que j'ai vue lundi (je vais l'appeler P. de l'initiale de son prénom et cesser de dire que son fils s'est suicidé en octobre) m'a appelée, me demandant de l'accompagner au cimetière.

Je ne vais jamais me recueillir sur les tombes, même pas celles de mes grands-parents, ils sont dans ma tête, je n'éprouve pas le besoin d'aller sur un monument quelconque.

Mais bien sûr j'ai dit oui. Car c'est pour elle que je suis là. Je l'ai vue lundi, je ne l'avais pas vue depuis les obsèques, et elle va au cimetière chaque jour, farouchement seule. Alors qu'elle me demande de partager ce moment montre qu'elle accepte de revoir un peu de monde...

Je serai là pour elle tous les jours comme depuis le 23 octobre. C'est maintenant qu'elle a besoin de soutien, plus que  jamais... et pour les mois, les années à venir.

Nous sommes allées au cimetière à pieds (mais p.... quand pourrons-nous nous déplacer normalement à nouveau, les gens sont à bout de nerfs, physiquement et nerveusement, les disputes éclatent pour rien, entre automobilistes, deux roues, piétons...).

Ce fut un moment émouvant mais compliqué. J'avais apporté deux petites bougies, je les ai allumées sur la tombe, P. était émue, elle aime ces symboles. Là encore, je dois avouer que je l'ai fait pour elle, pas parce que je crois... Nous sommes rentrées à pieds, perdues chacune dans nos pensées...

Sinon, j'ai mangé quoi aujourd'hui ?

Ce midi, un tout petit bol avec le reste de bouillon thaï d'hier midi. Mélange de mâche et roquette avec deux oeufs dur et du jambon blanc. Vinaigrette huile d'olive, vinaigre balsamique et une échalote. Un yaourt au citron.

Ce soir, soupe à la tomate agrémentée de sauce apportée de Denver par le frère de Chéri à Noël, avec un morceau de baguette aux graines de courge. C'est une spécialité de la pâtisserie-boulangerie dont P. est responsable. Elle m'en a apporté une tout à l'heure en passant à la maison avant que nous n'allions au cimetière.

Et elle a aussi apporté une galette des rois. Et je peux vous dire que la galette des rois de la pâtisserie où travaille P., pâtisserie réputée à Paris, c'est quelque chose ! Adieu journée frugale du coup:-) Mais la galette des rois, j'aime tant ça, surtout celle de cette pâtisserie, alors hors de question de ne pas en déguster une part.

Je n'ai pas vu JC aujourd'hui, mais j'ai fait une dizaine de kilomètres à pieds, ce n'est pas mal. Demain en revanche séance avec JC. Hier j'ai fait tellement de squats, de fentes et d'abdos qu'aujourd'hui j'ai les fessiers et les cuisses ultra courbaturées... Mais je suis tellement contente de reprendre un rythme régulier. Je veux retravailler ma cardio:-) 

Allez zou, je vais aller bouquiner.

Belle soirée vous tous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

V. 09/01/2020 09:56

Je prends enfin le temps de te lire.
Et je suis admirative de ta façon de t'affirmer : en te protégeant des personnes que tu penses toxiques, en démissionnant, en mettant en place des étapes pour atteindre tes objectifs...
Et la façon dont tu soutiens tes amis, ta famille.