Bon, où en suis-je ?

Publié le par imaginer

Voilà bien longtemps que je n'ai pas écrit sur le coeur de sujet du blog. L'alimentation, la  légèreté.

Voici la silhouette que j'avais avant le burn out, et dans laquelle je me sentais bien, très bien, même si je n'aurais pas dit non à cinq kilos de moins.

Et voilà telle que je suis aujourd'hui, avec une quinzaine de kilos en plus.

Toutes ces photos sont de cette semaine, on ne peut plus récentes donc. Et je ne me sens pas bien dans mon corps, pas légère pour marcher vite, pour monter les escaliers, je ne me sens pas glamour, je ne me sens pas séduisante, puisque je ne me séduis pas moi-même. 

La jupe écossaise est une taille 44 de chez Un Jour Ailleurs, la jupe brune est une taille L de chez Camaïeu. La robe noire et blanche est une taille 44 de chez Un Jour Ailleurs. Je me sens comme une baudruche.

La vie est courte. La vie est belle. la vie est savoureuse.

J'aime la vie. J'ai la chance inouïe d'avoir Chéri dans ma vie. D'avoir quelques amis merveilleux.  Une cousine magnifique. Une nièce fantastique. De vous avoir. D'avoir retrouvé un travail pour m'épanouir.

Alors, allez-vous me répondre, tu as tout, que vouloir de plus ? Et bien oui, je veux plus ! Je veux une silhouette en cohésion avec mon dynamisme et ma joie de vivre, me sentir en pleine forme. Je ne veux plus subir comme je l'ai déjà tellement fait, je veux être celle que je suis à l'intérieur.

J'en veux peut-être trop ? Non je ne crois pas. On n'a qu'une vie, elle peut s'arrêter terriblement brutalement, alors c'est maintenant que je veux pouvoir être moi, à part entière. Maintenant, sans attendre. Et ne pas me complaire dans les regrets dans quelques années.

Je ne veux pas devenir aigrie, et ressasser le passé, je veux vivre ma vie maintenant et regarder devant, ne pas passer mon temps quand je serai plus âgée à parler sans arrêt de ce qui a été, ou au contraire n'a pas été.

Les évènements de ces dernières semaines, et mon parcours de ces deux dernières années m'ont ouvert les yeux. STOP à ceux qui râlent, qui passent leur temps à parler d'avant, stop stop stop. 

C'est nous, et nous seuls qui faisons le choix de ce qui nous appartient, notre corps et notre âme. Certains choisissent de ne pas vivre, certains choisissent de vivre en ne faisant que juger et critiquer, certains choisissent de se sacrifier etc etc... 

Moi, pour la première fois de ma vie, je décide de me mettre en priorité. De vivre ce que j'aime, de rire, d'être heureuse du bonheur des autres, de ne pas juger, de ne pas critiquer, d'accepter le choix de chacun de disposer de sa vie, même quand ce choix est de mourir. De toute façon, soyons réaliste, tout le monde est absorbé par sa vie, par ses peurs, par le temps passé à juger au lieu de savourer la vie, alors je refuse obstinément d'être ainsi.

Donc.... je ne vais pas retrouver la silhouette que j'aime d'un claquement de doigts. Alors dès lundi, je reprends une alimentation stricte. Oui, stricte !

Ce qui n'est absolument pas le cas en ce moment. Par exemple, regardez ce que Chéri a cuisiné mercredi soir.

Des nouilles chinoises fraiches, avec saucisse vietnamienne, germes de soja, pois gourmands, tomates, pousses de ciboulette chinoise. J'en ai mangé une belle assiette.

Hier, nous sommes allés au cinéma, puis avons mangé dans un restaurant japonais spécialisé dans les ramen. Nous nous sommes partagés une salade de poulpe, des boulettes de poulet avec de la bonite.

Puis des ramen, j'ai choisi pour ma part avec du porc haché pimenté, un oeuf. C'était tellement bon ! J'aime tellement le principe de ces bouillons si parfumés, plein d'herbes fraîches, de légumes, de pâtes japonaises, un peu de viande et assaisonnés au miso...

Bon, sur ce je vous laisse, j'ai déjà fait deux articles aujourd'hui:-)

Ce soir nous allons au théâtre, j'aime tellement aller au théâtre. Nous y sommes aussi allés la semaine dernière, voir Alex Lutz aux Folies Bergères, dans un spectacle d'une finesse rare. Ce soir à la Michodière, dans un style on ne peut plus différent, une pièce de Sacha Guitry...

Prenez grand soin de vous, profitez de la vie. Faites ce dont vous avez envie avec ceux que vous aimez. Je vous aime, il ne faut jamais avoir honte de dire qu'on aime, ni de dire merci.

Alors oui, je vous aime, et je vous remercie encore une fois d'être là.

Publié dans La vie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lo et Mars 03/11/2019 07:33

Je comprends tellement ce que tu écris. Je n'ai pas de mot pour octobre, et ce jeune homme, parti trop tôt.Pour la silhouette, le poids, je comprends, j'ai du mal en ce moment avec la mienne, et vu ce que je mange comme émotions... Du coup j'ai décidé d'arrêter de me peser un moment, cette fichue tendance à me réduire à un chiffre.... Et de prendre soin de moi, aussi. J'ai revue le rhumato, qui a enfin mis un nom sur mes douleurs, j'ai pris rdv avec le kiné, un nouvel irm et je vais avancer SEREINEMENT. Et me faire PLAISIR. Je crois que mon plaisir du moment va rimer avec GEORGETTES !!! Je t'embrasse. Je serai à Paris à compter de mercredi, mais le ministère nous a concocté un programme qui ne laisse aucun espace vide, n'empêche, j'arriverai à te rencontrer, je n'ai aucun doute !

PaoDora 02/11/2019 23:16

suis à 200% en accord avec les valeurs que tu défends, ma belle. j'admire ta volonté, ta bienveillance, ta fragilité aussi. tes dernières nouvelles m'ont émue... Oui, chacun est libre et on oublie souvent que nous sommes uniques et donc différents. Le jugement, la négativité, la lourdeur des mots, des pensées...tout cela nous fait tant de mal. Fais ce qui te semble être le mieux pour toi. Prends soin de toi. Tu es unique, tu es importante, tu es la personne dont tu dois prendre soin en priorité <3 bisous

Nina 02/11/2019 20:42

Tu es tonique et cela fait plaisir. Et la nourriture asiatique, miam ...coquin de sort !!

Dona Swann 02/11/2019 18:51

Honnêtement, j'attendais la catastrophe (les effets du deuil sur ma silhouette sont de l'ordre du +25 kg) mais je trouve ton avant-après relativement raisonnable étant donné les souffrances que tu as traversées, surtout que tu as continué le sport. Il n'y a donc guère que le tissu adipeux à réduire et tu n'as pas la totalité du corps ni son métabolisme à revoir !
Je te trouve jolie et en plus, le dedans vaut le dehors. Je comprends que tu veuilles mincir encore un peu et tu en as les moyens ; le tout est de ne pas en faire une idée fixe, de recommencer à regarder la balance comme la méchante sorcière de Blanche-neige. Bisous.

AGNES 02/11/2019 15:19

Tu mérites tellement de te sentir belle et en forme ! Si ta santé le permet tu peux certainement envisager de perdre quelques kilos qui te semblent superflus. Ta détermination t y aidera.
Bon weekend a toi.

PS je t ai envoyé nb un mp aussi