Ca va être compliqué

Publié le par imaginer

Oui ça va être compliqué de tenir un rythme de publications quotidiennes pour le blog.

Certes la semaine dernière sortait de l'ordinaire ce ne sera pas comme ça toutes les semaines. Partie lundi matin en déplacement, je suis rentrée mercredi soir à 20h30.

Ces trois jours se sont formidablement bien passés. Des moments de travail dense, mais aussi des soirées conviviales. Peu de sommeil, beaucoup de travail. Et jeudi vendredi, le compte-rendu à rédiger et diffuser.

Mon Directeur m'a fait un retour jeudi en fin d'après-midi, me disant que mon attitude au séminaire a été appréciée. Ben oui, ça je sais faire, régler tous les détails, veiller au bien-être, coordonner. Et ces trois jours m'ont permis d'observer, et de commencer à cerner les personnalités de chacun des Directeurs travaillant pour mon Directeur Général.

Dès samedi matin tôt nous avons pris le train pour aller chez mes parents, j'ai eu l'impression de n'avoir pas une seconde pour respirer du coup au long de cette semaine. Nous sommes rentrés hier soir.

Ce matin, j'ai retrouvé mon bureau avec plaisir, il y a tellement longtemps que je n'avais éprouvé du bonheur à aller travailler.

Il faut que je vous précise quelque chose. J'en ai déjà parlé mais sans doute était-ce noyé dans un article. Vous vous demandez si, quand je dis que je ne peux pas faire de sport le soir, c'est parce que je fais des horaires de folie.

Non, pas du tout. C'est parce que, comme je vous l'ai expliqué, JC a pris des responsabilités dans le club de foot où il était juste entraîneur, et y  passe maintenant tous les après-midis. Il ne donne plus de cours que le matin.

C'est pourquoi je ne peux le voir que le samedi matin. Ce que je vais faire, c'est lui qui me l'a suggéré, c'est m'inscrire dans un club où j'irai deux soirs par semaine faire de la cardio. Et je marche beaucoup en ce moment. Je fais une bonne partie du trajet pour aller au bureau à pieds. Et la bonne nouvelle, c'est que de marcher à nouveau avec des talons, je n'ai pratiquement plus mal au talon.

Comme quoi les kinés ont raison, quand ils disent qu'il faut marcher avec des talons de quatre à six centimètres. J'ai passé plus d'un an en baskets, et ce n'est pas bon visiblement. Ni trop, ni trop peu...

Bon, je vous laisse, je reviens dans la semaine vous faire un bilan du mois de septembre.

J'espère que vous prenez soin de vous:-)

Publié dans Amour amour amour, week-end

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article