Ouf:-)

Publié le par imaginer

Ouf:-)

Ouf, pas de désordre intestinal aujourd'hui.

Je suis donc allée travailler à pieds. Comme j'étais fraîche et dispose ce matin j'ai mis à peine 30 minutes, en revanche ce soir, presque 40. En temps ordinaire au bureau, c'est très calme à mon étage. Mais alors aujourd'hui nous étions trois:-))))))

J'ai eu une réunion visio avec mon DG. Puis j'en ai eu une avec la DRH qui m'a recrutée. J'ai eu les larmes aux yeux de ce qu'elle m'a dit. J'avais oublié qu'au boulot on pouvait juste être humain et bienveillant. Pourtant j'ai eu le plus bienveillant des patrons pendant 12 ans. Mais en trois ans au contact d'un autre j'avais oublié...

Me dire que je dégage du professionnalisme, de la rigueur, de la douceur, de la maîtrise des situations, que mon sourire a enthousiasmé tout le monde, j'avais oublié que je pouvais être ça... Voilà le "feed back" que j'ai eu. J'emploie ce mot en souriant bêtement, comme un doigt d'honneur à mon ancien patron. J'évite les anglicismes en fait... Donc, voilà les remontées qu'elle a eues.

Bref, donc il n'y avait pratiquement personne au bureau. Et finalement, peu de circulation, peu de monde dans la rue ce matin, tout comme ce soir. J'imagine que comme mes collègues, beaucoup ont fait du télétravail.

J'ai mangé mon Bento dans le silence complet... que c'est agréable...

Que des restes. Tortilla, coleslaw et carottes râpées.

Je suis donc rentrée à pieds. Raconté mes réunions à Chéri qui m'a dit que je suis vraiment la seule à ne pas m'en rendre compte. Et m'a répété qu'il est fier de moi. 

On a dîné tranquillement. Pour moi, soupe, deux wasas, et du poulet grillé au four avec des herbes.

Et là, je suis en train de vous écrire, alors que je devrais préparer ma valise. Demain matin je pars tôt pour prendre le train et passer le week-end chez mes parents. Ça fait quatre semaines que je ne les pas vus.

J'avoue... que j'aurais préféré rester tranquille à Paris et aller à la clôture du Festival avec Chéri. Et en même temps je suis heureuse de les voir. Enfin vous comprenez quoi...

Je rentre dimanche à 18 heures.

Je vous souhaite un très doux week-end. Souriez, riez, aimez, prenez soin de vous. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dona Swann 30/11/2019 16:44

Bonjour, depuis des années que je te lis, je suis toujours surprise de tes surprises devant l'estime des autres. Tu n'imprimes pas les compliments, tu les entends, mais je suis sûre que si demain il y a l'ombre d'un demi-reproche qui t'est fait, lui seul comptera pour toi. C'est vraiment dommage ! C'est même dangereux quand on a affaire à des personnes malveillantes et de mauvaise foi, malavisées ou manipulatrices...

Lo et Mars 14/09/2019 20:55

Je suis tellement heureuse de te lire ainsi !!!
Et c'est tellement important, ces retours que tu as.
PS : tu me donnes envie de soupe !!!

PaoDora 14/09/2019 10:22

Oh oui, ce n'est que justice ;-) bon week end avec tes parents et prends buen soin de toi...pour pouvoir prendre soin de ceux autour...je sais que tu sais :-) bizzzz

Alix 14/09/2019 09:54

Profitez bien de vos parents ce week end. Pour le travail c'est super que vous soyez autant appréciée ce n'est que justice.